La fille sous la glace. Robert Bryndza

Quand Babelio m’a proposé de recevoir un thriller en masse critique, j’ai tout de suite été intéressée. En lisant le résumé, ma curiosité a été titillée de plus belle.

 

 

Synopsis

La glace a immortalisé sa jeunesse, sa beauté… et son mystère : qui était vraiment Andrea ? Victime ou manipulatrice ?

Encore marquée par la mort en service de son mari, l’inspectrice en chef Erika Foster découvre son nouveau poste dans un commissariat de Londres. Premier jour, première affaire et non des moindres : le corps d’Andrea Douglas-Brown, fille d’un riche industriel, a été retrouvé dans le lac gelé du Horniman Museum de Forest Hill. Que faisait la jeune femme mondaine dans ce quartier mal famé ?

Effondrée par la disparition d’Andrea, sa famille semble pourtant redouter ce que l’enquête pourrait dévoiler d’eux. Hasard ? Vengeance ? Crime passionnel ? Pour faire éclater la vérité, Erika Foster devra faire la lumière entre règne des apparences et sombres secrets.

 

Mon avis

A plusieurs endroits, j’ai lu que ce roman était LE nouveau thriller, qu’il était différent des autres, surprenant à bien des égards. Sincèrement, pour moi ce thriller n’a rien d’extraordinaire par rapport à d’autres que j’ai pu lire (soit un assez grand nombre). Non, il ne révolutionne pas le genre, non il n’y a pas de quoi en faire des tonnes….

Mais, c’est quand même un très bon roman que j’ai pris grand plaisir à lire…
Et même à me laisser surprendre quelques fois… Oui, oui.

Dans ce roman, on trouve :
Une victime, retrouvée sous la glace. Pleine aux as, à la vie mystérieuse…
Une enquêtrice : Avec un histoire personnelle compliquée, pleine de doutes, de questions… Mais avec un fort caractère.
Ses collègues, plus ou moins bien veillant envers elle.
Des pistes, vraies ou fausses.
Des médias et des politiques qui mettent la pression sur l’enquêtrice. Parce que la victime riche… bref.

Comme je le disais, ce thriller n’est pas exceptionnel, mais ça ne m’a pas empêché de l’apprécier. Pour commencer, j’ai adhérer au style de l’auteur dès les premières pages. J’ai beaucoup aimé la manière qu’il a de nous faire suivre ses protagonistes, nous permettant presque de nous mettre dans leur peau. J’ai été embarquée dans l’histoire et ça, c’est plutôt chouette. L’auteur laisse une part importante aux dialogues, alternant ainsi avec les descriptions.

Et puis il y a Erika. Alors oui, au début elle m’est apparue comme un personnage de thriller vu et revu. La super flic qui en a bavé professionnellement et personnellement, la nana au caractère bien trempé et qui se crée une carapace pour se protéger des émotions, surtout des siennes, d’ailleurs, j’en étais limite frustrée au début. Et puis finalement, j’ai appris à l’apprécier, à la découvrir, même si parfois elle reste un peu mystérieuse. Parfois j’ai eu envie de lui mettre des coups de pieds aux fesses, toutefois, je l’ai trouvée émouvante à plusieurs reprises. Et finalement, j’ai plus été séduite par le personnage d’Erika que par l’intrigue en elle-même qui, même si elle est bien ficelée, et bien écrite, n’a rien de vraiment extraordinaire.

En conclusion, La fille sous la glace est un bon thriller qui se lit bien.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire