Chinoises. Xinran

Ces derniers mois, j’ai lu plusieurs livres qui m’ont bouleversée de diverses manières. En fait, ces derniers mois j’ai lu des merveilleux livres, des livres riches, intenses, très intéressants.
Cela faisait quelques mois que j’avais envie de lire Chinoises, et puis j’ai eu la merveilleuse surprise de le recevoir dans un swap.

 

 

 

Synopsis

Un dicton chinois prétend que  » dans chaque famille il y a un livre qu’il vaut mieux ne pas lire à haute voix « . Une femme a rompu le silence. Durant huit années, de 1989 à 1997, Xinran a présenté chaque nuit à la radio chinoise une émission au cours de laquelle elle invitait les femmes à parler d’elles-mêmes, sans tabou. Elle a rencontré des centaines d’entre elles. Avec compassion elle les a écoutées se raconter et lui confier leurs secrets enfouis au plus profond d’elles-mêmes. Epouses de hauts dirigeants du Parti ou paysannes du fin fond de la Chine, elles disent leurs souffrances incroyables : mariages forcés, viols, familles décimées, pauvreté ou folie… Mais elles parlent aussi d’amour. Elles disent aussi comment, en dépit des épreuves, en dépit du chaos politique, elles chérissent et nourrissent ce qui leur reste.

 

Mon avis

Troublant, dérangeant, rageant, émouvant… Les qualificatifs ne manquent pas pour évoquer les témoignages relatés par Xinran dans ce livre.

Tout au long de ces pages, Xinran nous transmet des témoignages de vie de femmes chinoises. Leur vie avec ce qu’elle peut avoir de meilleur, mais surtout de pire. Ces vies bafouées parce que la tradition, parce que ce sont des femmes, parce que l’honneur de la famille prévaut à l’intégrité d’une jeune fille, parce que le regard des autres, de la société…
Il est question de viols, de mariages forcés, de sévices… Mais il est surtout question de ces femmes qui malgré leurs craintes, malgré tout ce que cela peut engendrer, osent prendre la parole. Même si c’est anonymement, elles le font, elles trouvent le courage, et moi, ça m’a mis les larmes aux yeux, tout autant que les témoignages en eux-mêmes.

Alors certes, ce livre ne va pas bouleverser les mentalités à lui seul, mais s’il a au moins réussi à ouvrir une petite brèche, je crois que Xinran n’aura pas fait ça pour rien.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire