Le cirque des rêves. Erin Morgenstern

Encore un livre qui m’a attiré par sa couverture. Vi, vi ! Nan, parce que quand même. Je me demandais ce que venait faire là cette écharpe rouge, au milieu de cette couverture toute en noir et blanc.

 

 

Synopsis

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les révèrbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »

Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardi…n de glace, s’émerveiller et se laisser enivrer…

BIENVENUE AU CIRQUE DES RÊVES !

Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Cependant ils s’aiment, et cette passion pourrait leur être fatale.

 

 

Mon avis

Le cirque des rêves fut une très, très belle lecture, pleine de poésie et d’onirisme. Oui, oui, le livre porte vraiment bien son nom : je me suis laissée embarquer au milieu des acrobates, des animaux et des douceurs sucrées typiques du cirque. Et c’était comme un rêve d’enfant. Ou de grand enfant.

Ce roman est l’histoire d’un combat entre deux magiciens. Enfin, pour faire court, car en réalité c’est un peu plus subtile que cela. N’y cherchez pas une certaine ressemblance entre un jeune homme à la cicatrice zébrée et une créature sans nez dont on ne dit pas le nom. Il ne s’agit aucunement d’un affrontement du bien contre le mal. D’ailleurs, quel est le but ultime de cet affrontement ? Qui donc le sait, mis à part les instigateurs de ce duel, qui ne sont d’ailleurs pas les deux protagonistes eux-même ?
Bref, il s’agit de cirque et de magie. Il s’agit d’un monde étrange qui oscille entre rêve et réalité. Il est question d’un amour qui arrive là où on ne l’attendait pas, et qui va compliquer les choses. En même temps, l’Amour c’est le spécialiste du « hello c’est moi, je suis l’amour et je viens foutre le bordel dans ton histoire ». Regardez Roméo et Juliette par exemple… Cela dit, dans ce roman, la romance n’est pas forcément la chose la plus importante. Moi, ce que j’en retiens, c’est surtout un univers onirique, cette sensation d’être dans un monde de coton, coupée du monde lorsque je rentre dans ce cirque.

J’ai lu ce livre il y a un peu plus d’un mois, et j’avoue que déjà j’en ai oublié pas mal détails concernant l’histoire en elle-même. En revanche, je me souviens parfaitement du bonheur qu’il m’a procuré au moment de la lecture, et à l’instant même où j’ai fermé le livre : le sentiment d’avoir passé un fabuleux moment. Et pour ça, ce livre était magnifique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Le cirque des rêves. Erin Morgenstern

  1. Ce livre était tellement bien !! J’ai adoré son équilibre : ce n’est ni complètement du merveilleux, la romance est savamment dosée et comme tu le dis presque là par hasard, la narration est géniale, c’est un vrai bonheur.

Laisser un commentaire