Mémoires d’Hadrien. Marguerite Yourcenar

Cela faisait longtemps que j’avais envie de lire Mémoires d’Hadrien. Parce que j’en avais entendu beaucoup de positif et que cela m’intriguait. En plus, je ne connaissais pas du tout la plume de Marguerite Yourcenar. C’était donc l’occasion de la découvrir.

 

 

Synopsis

En imaginant les Mémoires d’un grand empereur romain, l’auteur a voulu  » refaire du dedans ce que les archéologues du XIXe siècle ont fait du dehors « . Jugeant sans complaisance sa vie d’homme et son œuvre politique, Hadrien n’ignore pas que Rome, malgré sa grandeur, finira un jour par périr, mais son réalisme romain et son humanisme hérité des Grecs lui font sentir l’importance de penser et de servir jusqu’au bout.
 » … Je me sentais responsable de la beauté du monde « , dit ce héros dont les problèmes sont ceux de l’homme de tous les temps : les dangers mortels qui du dedans et du dehors confrontent les civilisations, la quête d’un accord harmonieux entre le bonheur et la  » discipline auguste « , entre l’intelligence et la volonté.

 

Mon avis

Pour moi, ce livre fait clairement partie des chefs d’oeuvre de la littérature française. C’est un roman passionnant, riche, érudit et d’une écriture tellement, mais tellement prenante ! En résumé, c’est un véritable coup de maître que ce roman.

Marguerite Yourcenar nous conte l’histoire d’Hadrien à travers une lettre qu’il aurait pu écrire à Marc Aurèle. Oui, je dis « aurait » car il s’agit bien d’une fiction et non d’archive quelconque. Et c’est là que réside le génie de l’autrice : tout dans cette lettre laisse à penser qu’elle aurait pu être authentique. Le style, l’histoire, l’Histoire avec un grand H… c’est une véritable incursion dans le vie d’Hadrien qui nous est proposée.

Le « je » d’Hadrien prend place sous la plume de l’autrice, et l’on y croit. J’en finissais même par oublier que derrière ce texte, il y avait une femme du 20ème siècle qui s’était documentée, qui avait pris le temps de fouiller dans l’Histoire de l’Antiquité Romaine, et qui, à force de travail, avait réussi à allier sa passion pour l’histoire et son don pour l’écriture.

L’écriture justement, parlons-en ! Ce style qui nous apparaît aujourd’hui comme légèrement suranné s’adapte parfaitement à l’Histoire antique Romaine, nous plonge un peu plus encore dans l’atmosphère de l’époque, mais je dirais même qu’il était indispensable pour s’introduire dans la tête et dans le cœur d’Hadrien.

Mémoires d’Hadrien, c’est un roman historique, politique, philosophique, un roman qui parle de sagesse et d’érudition, en somme de toutes ce choses qui faisaient un homme au IIème siècle et qui le font encore aujourd’hui.

Il va sans dire que je vous encourage très, très fortement à lire ce chef d’oeuvre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire