Les bannis et les proscrits, tome 4 et 5. James Clemens

Les trois premiers tomes de la saga Les bannis et les proscrits m’avaient énormément plu. Aussi, étais-je ravie de profiter du challenge spécial sagas pour sortir les deux derniers tomes, et savoir comment allait se terminer l’aventure.

 

                    

 

Synopsis

L’histoire traite des aventures d’une jeune fille de ferme, Elena, qui hérite d’un pouvoir magique qui fut perdu pendant longtemps. L’ultime but de sa quête est de retrouver et détruire le Seigneur Noir.

 

Mon avis

Des sagas fantasy que j’aie pu lire, Les Bannis et les Proscrits fait partie de mes préférées. Bref, j’ai adoré. Tous les tomes sans exception. Et je suis même un peu triste d’avoir quitté tous les personnages rencontrés durant cette lecture.

Pourquoi j’ai tant aimé cette saga ?
Parce qu’on rencontre pleins de créatures plus ou moins effrayantes : sorcières… pardon, sor’cières, el’phes, mages noirs, trolls… et y a même des humains !
Car chaque tome débute par un prologue qui ne cesse d’intriguer jusqu’à la fin.
Parce que même s’il y a parfois quelques ficelles, l’histoire est loin d’être cousue de fils blancs. Jusqu’au bout je me suis laissée surprendre, j’ai éprouvé de la joie pour les personnages, puis j’ai tremblé pour eux.
Parce que même s’il est vrai qu’il y a, sur la fin, un côté « je me dépêche de démêler toute l’intrigue dans les 100 dernières pages du 5ème tome », cette fin est tout de même bien menée, avec son lot de surprises, et je l’ai même trouvée très émouvante.
Parce que se sentir déçu par des personnages en qui en avait confiance, et d’autres qui semblaient si sombres mais laissent paraître une étincelle de lumière, je trouve ça carrément cool.
En fait, le destin de chaque personnage a sa part d’ombre et de lumière, et vont devoir affronter un parcours semé d’embûches… Ouais, comme dans toutes les sagas de Fantasy quoi… Oui, mais pour certains, je me suis vraiment demandée s’ils allaient basculer du côté obscur de la force, ou non.
Jusqu’au bout, le narrateur de l’histoire nous reste mystérieux. J’ai été surprise de découvrir qui il était, mais aussi ravie, car c’était mon personnage préféré depuis pratiquement le début de la saga.
Et puis, une saga fantasy, c’est aussi un univers, un monde créé par l’auteur, et celui de James Clemens m’a vraiment séduit. J’ai aimé me représenter les paysages, les mers, mais aussi les endroits les plus sombres.

Oui bon, voilà ! J’ai kiffé la saga quoi !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire