La 5ème vague, tome 2 : La mer infinie. Rick Yancey

Pour Noël 2014, une amie m’avait offert le tome 1 de la 5ème vague, et j’avais été agréablement surprise par ma lecture. Du coup, elle m’a offert la suite pour noël dernier. Je ne l’ai pas laissé traîner longtemps dans ma pal, car j’avais vraiment hâte de connaître la suite.

 

 

Synopsis

Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d’habitants ? Retirez aux hommes leur humanité…
Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l’espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l’hiver en espérant le retour rapide d’Evan Walker, ou se mettre en quête d’éventuels survivants avant que l’ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s’abaisser, ni à quelles hauteurs l’humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer…
Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.

 

Mon avis

Et bien cette saga me plait toujours autant ! J’ai été vraiment emportée par l’histoire, qui pourtant, n’est pas toujours aisée à suivre, car par moment elle m’a semblé quelque peu décousue.
Dans ce tome, sans être inexistante, ce n’est pas l’action qui prime. Ici, on va plutôt faire connaissance avec la psychologie des personnages. Et contrairement à ce que je pensais au début, ce n’est pas Cassie qui va retenir toute l’attention. Cette dernière se fait d’ailleurs moins présente que dans le tome précédent, tout en étant toujours là. Du coup, j’ai aimé apprendre à mieux connaître Ringer, mais aussi découvrir de nouveaux arrivés dans l’histoire. Enfin aimé…. tout dépend lesquels, car certains n’ont pas rencontrés ma sympathie…
Cependant, ce n’est pas uniquement une analyse psychologique des personnages que nous propose l’auteur, mais aussi une vision d’un monde où les enfants sont obligés de grandir trop vite, où l’innocence n’a plus sa place, bref un monde qui nous avait déjà montré sa noirceur dans le premier tome, mais qui ici, passe un cran au-dessus.

L’histoire alterne le point de vue de différents personnages. Moi, j’aime ce genre de procédé de récit, car souvent cela donne une certaine dynamique à la lecture. Sauf que là, sur le coup j’ai été un petit peu gênée. Comme je l’ai dit, il n’y a pas énormément d’action, surtout dans la première partie du roman. Du coup, j’ai eu parfois comme des impressions de redondance, le sentiment de relire la même histoire. De prime abord, j’ai eu peur que cela finisse par m’ennuyer, mais en fin de compte, j’ai trouvé ça plutôt judicieux. Cela ne fait qu’accentuer cette impression d’immobilisme, d’attente… Et après tout, dans certaines situations est-ce que l’on ne réagirait pas tous de la même manière ?

Et la fin du roman alors ? Et ce rebondissement ?
Parce que oui, la fin m’a prise de court ! Non, j’avoue, je ne m’attendais pas du tout à cette révélation, même si en y regardant bien, on peut trouver quelques indices qui nous mette sur la voie dans l’intrigue. Une fin que je trouve très prometteuse pour la suite et fin de cette saga.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “La 5ème vague, tome 2 : La mer infinie. Rick Yancey

Laisser un commentaire