Jesus m’aime. David Safier

J’avais découvert David Safier grâce à son roman Maudit Karma. Et j’avais beaucoup aimé ! J’ai réitéré avec son roman Le fabuleux destin d’une vache qui ne voulait pas finir en steak haché. J’avais adoré, autant pour l’histoire que pour son ton humoristique. Alors, quand juste avant Noël, j’ai vu à ma bibliothèque son roman Jésus m’aime, je me suis dit que c’était l’occasion de de le lire.

 

 

Synopsis

Marie est abonnée aux échecs sentimentaux. Alors qu’elle vient de saboter son premier mariage, elle rencontre un charpentier plein de qualités. Doux, sensible et généreux, Joshua a tout de l’homme idéal. A un détail près : il lui déclare être Jésus. Marie pense tout d’abord avoir une fois de plus affaire à un tordu. Mais il n’est pas donné à tout le monde de marcher sur l’eau…

 

Mon avis

J’ai aimé, mais pas autant que les deux livres précédents. Disons que j’ai passé un bon moment, mais cela ne restera pas la lecture de l’année.

Marie est une jeune femme pas vraiment gâtée niveau sentimental. Jusqu’à ce qu’elle tombe sur Sven, son homme idéal. S’en suivent l’annonce du mariage, les préparatifs pour la cérémonie, l’essayage de robe, et enfin le jour du mariage… Où elle décide de répondre NON à la fameuse question du prêtre.

Allez savoir pourquoi, Sven l’a mauvaise…

Bref, Marie est dans tous ses états. Elle se morfond dans sa chambre sur son triste sort… jusqu’à l’arrivée d’un charmant charpentier nommé Joshua

Sauf que Joshua il ne doit pas ressembler à ça, parce qu’il est habillé en blanc et en plus il a les cheveux longs. Marie a très envie de faire connaissance avec Joshua. Mais elle va vite se rendre compte qu’il est un peu bizarre comme garçon. Sérieux, vous connaissez beaucoup de gens qui chantent des psaumes lors d’un karaoké, vous ?
La jeune femme va donc s’atteler à comprendre qui est vraiment Joshua. Et elle n’est pas au bout de ses surprises…

Moi, ce que j’ai aimé dans mes lectures précédentes de David Safier, c’est son humour décalé, parfois facile mais qui prend bien. Ici, j’ai retrouvé ce même humour, ces situations incongrues qui prêtent à rire ou à sourire. Sauf que bizarrement, ça ne fonctionnait pas aussi bien que pour les deux autres romans. Il faut dire aussi que je suis plutôt mitigée concernant l’histoire en elle-même.  Car si le fond de l’intrigue est plutôt intéressante, et recèle de bonnes idées, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de facilités dans la façon dont l’auteur a traité son sujet.
Le livre se sépare en deux parties. La première qui pose les bases de la relation entre Marie et Joshua. Marie qui plaque Sven, et rencontre Joshua. Joshua qui tente de se faire à cette nouvelle vie d’homme après 2000 ans d’absence. Cette partie nous donne pas mal de motifs pour rire ou au moins sourire. C’est léger, c’est divertissant.
Dans la seconde partie du roman, on va rentrer plus dans la réflexion. Parce que Joshua a des sentiments pour Marie, qu’il ne sait pas quoi en faire, que Marie ne sait pas comment réagir non plus, et en plus il y a Lucifer qui s’en mêle…

Si j’ai bien aimé suivre le cheminement des pensées de chacun des personnages, j’ai eu l’impression d’avoir deux parties trop distinctes. Parce que là, j’ai trop eu le sentiment que l’on me disait « ok, t’as bien rigolé dans la première partie, maintenant il faut être sérieux et réfléchir. Non pas que la deuxième moitié soit grave, les quiproquos et autres pensées ou situations tordues sont bien présentes, mais j’ai vraiment senti un changement de ton qui, pour moi, ne s’imposait pas. Malgré tout, j’ai quand même pris plaisir à suivre les deux protagonistes dans leurs quêtes respectives du bonheur, de la paix… de tout ce qu’on veut… jusqu’à cette fin que je qualifierais de foirée.
L’histoire de Jésus qui revient parmi les siens, OK. De Jésus qui éprouve des sentiments pour une jeune fille OK. De Jésus qui vient en mission spéciale pour l’Humanité, ça le fait. Mais le coup de Jésus qui te fait une séance de spiritualité psychologique à deux balles, qui te donne l’impression d’écouter ta prof de catéchisme de CE2, je dis NON !
Avec l’arrivée de Jésus sur Terre, je m’attendais à quelque chose de plus approfondi concernant les relations entre les humains, la croyance, la spiritualité, sans pour autant se départir du côté léger et de l’humour. Et en fait non. Cela reste trop en surface, les idées ne sont qu’effleurées finalement me laissent sur la faim.
Bref, j’attendais mieux.

Toutefois, je ne boude pas totalement le plaisir que j’ai pris durant cette lecture, car il m’a servi quelques bons moments de divertissement, non seulement de la part de Joshua et son adaptation au XXIème sècle, mais aussi grâce à la soeur de Marie, qui nous offre quelques bons strips, qui d’ailleurs s’avèrent donner matière à réflexion, bien plus que quelques passages avec Jésus.

En conclusion, Jésus m’aime est une lecture sympathique mais loin d’être extraordinaire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 thought on “Jesus m’aime. David Safier

Laisser un commentaire