After, saison 1. Anna Todd

Ces derniers mois, le phénomène After étant très présent sur la blogosphère, j’avais fini par jeter un œil au résumé, puis à quelques critiques. Et malgré les avis généralement très positifs, j’avais décidé de passer outre cet engouement, car l’histoire ne me tentait pas du tout. Jusqu’à ce que, sur un coup de tête, je décide de l’emprunter à la bibliothèque.

 

 

Synopsis

Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s’installer dans son dortoir d’étudiante qu’elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p… d’accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu’elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester… Ce qu’elle fait jusqu’au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d’Hardin l’attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu’alors inconnue. Il lui dit qu’elle est belle, qu’il n’est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d’Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d’efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu’Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que… ce ne soit ça l’amour ?

 

Mon avis

Chers lecteurs, je déclare officiellement After comme étant ma lecture la plus pourrie de 2015 !
Non mais sérieusement, qu’est-ce qui m’a pris d’aller emprunter ce livre ? Pourquoi je n’ai pas écouté ma première intuition ?
Alors, pourquoi je n’ai pas aimé ?
L’histoire n’a rien de bien extraordinaire, mais en plus est faite de nombreuses redondances. La jeune fille bien sous tout rapport qui tombe sous le charme du bad boy tatoué. Evidemment, leurs caractères divergent, et ils passent leur temps à s’embrouiller, à se gueuler dessus. Et entre deux embrouilles, il y a des scènes de romance érotique. Scènes que j’ai trouvé parfois à la limite du vulgaire, de l’inutile. J’ai essayé de comprendre s’il y avait une autre histoire sous-jacente que cette relation entre les deux protagonistes, mais non !
Les personnages sont un condensé de caricature à faire pleurer. Tessa est niaise et coincée, Hardin est un bad boy cool, et en plus il est tatoué. Super important les tatouages ! Tessa est une jeune fille réfléchie, tandis qu’Hardin est impulsif. Oui, un mauvais garçon fonce toujours tête baissée avant de réfléchir… Par la suite, l’auteure tente bien de faire évoluer la mentalité de ses personnages, sauf que le banal « non mais tu sais le mec comme ça il joue les durs mais en fait tu vois le gars il est trop sensible mais trop pas il veut le montrer parce que trop pas il veut qu’on le prenne en pitié, mais si j’t’assure en vrai il cache une histoire peut-être trop terrible alors ouais ok il est impulsif et il a des tatouages, mais en fait il a un bon fond »… bah c’est juste pas possible quoi !
Quant aux autres personnages, et bien il n’y en a rien à dire, tellement je les ai trouvés insignifiants.

Je n’ai appris qu’après cette lecture qu’il s’agissait d’une fanfiction autour des One Direction. Bon, sincèrement comme je ne connais pas ce groupe plus que cela, je ne saurais vous dire quel rapport il existe entre ce roman et le groupe. Peut-être le nom de certains personnages, entre autre ?
Donc voilà, il y a une histoire qui ne vole pas haut, des personnages sans surprise… Mais en plus c’est super mal écrit !! J’avais souvent l’impression de lire un truc entre un style écrit et un style parlé. Ce n’est même pas plaisant à lire….

J’ai cherché un truc positif à dire sur ce livre… je vous assure j’ai cherché, vraiment ! Mais je n’ai pas trouvé.
Même la couverture elle est moche !
Tout est moche dans ce livre ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “After, saison 1. Anna Todd

  1. Eh bien…, je crois que je ne vais même pas chercher ! Déjà que je n’étais pas attirée, tu m’as convaincue de passer mon chemin 😉 Merci !

Laisser un commentaire