Ikigami tome 2. Motorô Mase

Après avoir lu le premier tome du manga Ikigami, gentiment offert par Gagathe lors du swap de l’avent, j’étais très curieuse de connaître la suite. Alors, quand j’ai vu que ma médiathèque disposait de la saga, j’ai immédiatement emprunté les deux tomes suivants.

 

 

Synopsis

Lorsque l’on reçoit l’Ikigami, c’est qu’il ne nous reste plus que 24 heures à vivre. Le fonctionnaire Fujimoto continue de réfléchir au sens de son travail de livreur d’Ikigami, tandis que deux nouvelles jeunes personnes apprennent leur mort prochaine : une jeune femme plongée dans la solitude par un petit ami trop ambitieux, et un garçon qui doit annoncer à sa vieille patiente que, pour la seconde fois, la nation réclame la vie de l’homme qu’elle aime.

 

Mon avis

Dans ce deuxième tome, on retrouve Fujimoto, ce jeune fonctionnaire qui a pour travail de distribuer l’Ikigami.
Au niveau de l’intrigue, il n’y a rien de vraiment original. Nous avons suivons l’histoire de deux personnes ayant reçu l’ikigami. Apparemment, chaque tome contient deux histoires chacun.
Si nous n’apprenons pas beaucoup de chose sur l’histoire dans sa globalité (l’instauration de l’ikigami, la société en général…) nous commençons doucement à mieux faire connaissance avec Fujimoto. Petit à petit, on découvre un peu plus qui il est, et j’attends vraiment d’en savoir plus sur lui. J’ai vraiment hâte qu’il se révèle et ne reste pas que le simple employé qu’il est actuellement. Enfin… j’espère qu’il va se révéler !!

Les deux histoires qui nous sont présentées sont bien différentes, mais présentent un point commun : Dans les deux cas, la personne qui reçoit l’Ikigami est un soutien pour une personne en phase d’autodestruction. Deux histoires différentes, deux fins très différentes également, mais au final une réflexion sur la vie qui s’oriente dans le même sens.

Dans le premier tome, j’avais apprécié les dessins, mais trouvais que les personnages arboraient trop souvent des figures aux traits durs, rageurs. Dans ce tome, il y a encore de cela, toutefois, j’ai remarqué qu’il y avait plus de nuances. Si la tristesse est encore bien présente, j’ai pu voir plus facilement d’autres sentiments apparaître sur les visages, ce que j’ai grandement apprécié.

 

En résumé, ce tome 2 s’inscrit parfaitement dans la continuité du premier tome. Il nous permet de découvrir deux cas d’Ikigami, et surtout les réactions des personnes les recevant. Je regrette toutefois que l’histoire globale ne soit pas plus développée, car finalement il n’y a pas énormément à dire sur ce tome. Ce qui ne sera pas le cas du tome 3, que j’ai trouvé plus abouti, et dont je vous parlerai très prochainement 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire