Les 100. Morgan Kass

Lors du salon du livre 2014, alors que je lisais la quatrième de couverture d’un livre intitulé « Les 100 », ma copine me dit qu’elle ne connais pas le roman, mais qu’il y a une série qui est troooop bien.  Alors, j’ai décidé de donner sa chance à ce livre, et l’ai acheté.
Le livre a donc rejoint ma bibliothèque, où je l’avais légèrement délaissé, jusqu’à ce qu’une lecture commune soit proposée. L’occasion pour moi, donc, de le ressortir.

 

Synopsis

Personne n’a posé le pied sur Terre depuis des siècles… jusqu’à aujourd’hui.
Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.

Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n’ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l’humanité.

 

Mon avis

Le début de ma lecture ne fut pas simple. Je ne pouvais vraiment m’intéresser ni aux personnages, ni à l’histoire en elle-même. Je trouvais ces ados, bah… trop ados et j’avais l’impression que j’allais lire une histoire de Terre apocalyptique déjà vue, bref une dystopie de plus et sans nouveauté.
Donc, au début je subissais ma lecture plus qu’autre chose.

Et puis, il y a eu un déclic. D’un seul coup l’histoire m’est apparue beaucoup plus intéressante, plus riche. J’ai commencé à me piquer de curiosité pour le sort des personnages. Et finalement, j’ai dévoré le roman avec un plaisir non dissimulé. A présent, je n’ai qu’une envie : lire la suite.

Dans cette histoire, nous allons suivre des adolescents qui vont revenir sur la Terre après 300 ans d’abandon. Evidemment, ils ne savent pas vraiment dans quoi ils s’engagent, et encore moins s’ils vont survivre ne serait-ce qu’une journée. Pour ma part, j’ai trouvé que cette arrivée sur la Terre était tout bonnement bâclée. Tout arrive trop vite, les jeunes arrivent, ils arrivent à s’organiser sans trop de mal, à établir leur campement sans trop de difficulté. Pour des gens qui arrivent dans un lieu abandonné depuis trois siècles, je trouve qu’ils ne se posent pas trop de question. Par la suite, j’ai plusieurs fois retrouvé des situations trop vite réglées, comme si l’auteure voulait s’en débarrasser. Cependant, le fond de l’histoire elle-même prenait à mes yeux une dimension plus intense. L’action devient plus intéressante, des enjeux se forment, et les personnages, que je trouvais trop ados au début du roman, restent toujours des ados, mais on sent poindre l’affirmation de leurs caractères, et la maturité qui va avec.

Le récit alterne entre quatre personnages : trois qui ont rejoint la Terre, une restée au sein de la colonie. Cette quadruple vision de l’histoire est un vrai plus pour ce roman, car ainsi on peut découvrir l’histoire de chacun différemment. J’ai également beaucoup aimé les flash-back insérés dans le récit, nous dévoilant peu à peu ce qui s’est passé, comment ils en sont arrivés là. Cependant, le fait d’avoir quatre versions différentes, et bien ça peut aussi embrouiller l’esprit. Et ça, bah moi ça me plait carrément !

Ce premier tome, sans être complètement passif, parce qu’il se déroule quand même pas mal de chose, est assez clairement une mise-en-bouche des évènements qui vont arriver. Il nous présente l’univers, les personnages, il fixe le contexte. Pour l’instant, l’histoire manque à mon avis de profondeur. Les personnages, bien qu’intéressants mériteraient d’être plus développés, et l’action aurait pu être plus travaillée. Toutefois, ayant déjà vu une belle évolution entre le début et la fin de ce premier tome, j’ai bon espoir que par la suite, l’auteure nous livre une récit mieux ciselé. C’est pour cette raison, entre autre, que je suis curieuse de connaître la suite. Car je suis quasi certaine qu’elle nous réserve de quelques surprises.
Quant à savoir si ces surprises seront bonnes ou mauvaises, c’est une autre histoire…

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Les 100. Morgan Kass

  1. Je trouve aussi que l’auteur aurait pu nous en dire plus sur comment ils font sur Terre. Mais j’ai adoré suivre ces ados, et la fin m’a donné envie de lire la suite 🙂

Laisser un commentaire