Les chevaliers d’Emeraude. Tome 4

Dans mon billet sur le tome 3, je vous faisais part de mon avis mitigé concernant la saga des Chevaliers d’Emeraude. En effet, si d’un côté j’avais trouvé l’idée de base intéressante, d’un autre l’histoire stagnait un peu trop à mon goût. En clair, j’attendais que l’auteur mette un bon coup de pied aux fesses de l’intrigue ^^. Ce tome 4 était donc une sorte de test, celui qui allait me décider à continuer l’aventure en compagnie des chevaliers. Ou pas.

 

 

Synopsis

Âgée de 19 ans, Kira devient enfin Chevalier et épouse Sage d’Émeraude, ignorant qu’il est possédé par l’esprit du renégat Onyx. Lorsque ce dernier se décide à se venger d’Abnar, les Chevaliers d’Émeraude doivent déployer toute leur force pour l’empêcher de détruire leur allié immortel.
Redevenu lui-même, Sage est confronté à une vie dont il n’a aucun souvenir. Soumis à nouveau aux épreuves magiques d’Élund, le jeune guerrier réussira-t-il à conserver son titre ? Tandis que les célébrations organisées en l’honneur de Parandar, le chef des dieux, battent leur plein, un homme agonisant arrive dans la grande cour du Château d’Émeraude et annonce aux Chevaliers que des créatures inconnues déciment la côte. N’écoutant que leur cœur, les valeureux soldats se précipitent au secours des villages éprouvés. Quel piège Amecareth leur a-t-il encore tendu ?

 

 

Mon avis

En un mot : Déçue.

Depuis le tome 3, il s’est écoulé 4 ans. Et pourtant, j’ai l’impression que seulement 3 jours se sont passés, tant l’intrigue semble stagner une fois de plus. Alors oui, il y a de nouveaux évènements, il se passe des choses au royaume d’Enkidiev. Le problème, c’est que j’ai le désagrable sentiment que de nombreuses actions ne sont présentes que pour faire durer la saga et finalement reculer le plus possible l’affrontement avec le méchant Amecareth. Etant une habituée des grandes sagas de Fantasy, je ne m’attendais certes pas que tout soit résolu en 300 pages, et il est donc quelque part logique que la grande force maléfique n’intervienne pas directement dès le début de la saga. Le problème c’est que justement, cette méchant d’Amecareth est un peu trop discret à mon goût. Et surtout, je regrette le fait de ne pas en savoir plus sur ses raisons d’envahir le royaume d’Enkidiev. Car, je ne sais pas pourquoi, mais théorie du « les insectes ont besoin de plus de territoire » ne me suffit pas à elle seule. Bref, je me dis que si dans les 6 prochains livres on nous trimballe encore ça et là juste pour faire durer le suspens, ça risque de considérablement me gonfler.

Concernant les personnages, même s’il a tendance à s’adoucir un peu et se montrer plus sensible, j’ai vraiment du mal avec Wellan. Je n’aime pas ce personnage que je trouve trop imbu de lui-même.
Le personnage de Kira prend bien sûr de plus en plus d’importance, et pour le coup j’apprécie la façon dont elle évolue. Elle garde toujours son côté rebelle et capricieuse, mais s’avère en même temps plus responsable.
Comme je le disais dans mon avis sur le tome 3, je trouve dommage que l’auteur tienne à présenter tous les chevaliers et tous les écuyers (qui commencent à être nombreux), sachant que certains n’ont aucune importance dans l’histoire, du moins pour l’instant. En conséquence, ça fait beaucoup d’informations inutiles de distillées, et à la fin mon neurone finit par se perdre au milieu de tous ces noms.

Enfin, un petit mot sur l’écriture. Le style est fluide et simple, on comprend qu’il s’agit d’un roman jeunesse. Il se lit facilement, et c’est plutôt agréable. Mais, il y a une chose qui m’a gêné dans ma lecture. En effet, lorsque l’auteur parle de Kira, elle se sent consamment obligée de préciser qu’elle est mauve. Or, il s’agit là du 4ème tome, et à ce stade, je pense que le lecteur a compris que Kira était mauve avec des cheveux mauves. Alors lire sans cesse « la jeune fille mauve », « la princesse mauve », « ses cheveux mauves », « la jeune femme mauve » à toutes les pages ou presque, et bien je n’adhère pas du tout, et trouve que ça allourdit le style. Qu’on nous rappelle de temps en temps qu’elle est mauve oui, mais pas toutes les pages, bon sang !!

 

En conclusion, cette lecture ne m’a pas captivée, j’ai été déçue par le fait de ne pas avancer plus avant dans l’intrigue. Bref, je n’ai pas envie de lire la suite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Les chevaliers d’Emeraude. Tome 4

Laisser un commentaire