Le Dit de Sargas. Régis Antoine Jaulin

C’est lors des dysopiales organisées par la librairie Scylla que j’ai acheté Le Dit de Sargas. L’auteur était présent pour dédicacer son livre, c’était donc l’occasion de découvrir !

 

 

Synopsis

Mythes et légendes des Mille-Plateaux

Voici recréée pour la première fois en français par Régis Antoine Jaulin, la grande épopée mythologique de la mystérieuse civilisation des Mille-Plateaux.

Nul ne sait si cette culture exista ou si elle fut inventée de toutes pièces par quelques aèdes des temps anciens comme divertissement des premiers princes. Leurs conteurs nous ont légué, par-delà les âges et les imaginaires, un ensemble de mythes qui frappent au coeur par la force tragique et la dimension universelle de leurs récits.

En puisant, comme le Silmarillion de J.R.R. Tolkien, à la source des mythes, Le Dit de Sargas conte la genèse et le destin tragique d’une humanité glorieuse qui tua ses dieux pour goûter la joie et l’effroi de la liberté. Évoquant tour à tour Les Mille et une Nuits ou Le Mahabharatha indien, Le Dit de Sargas compose une peinture flamboyante et âpre des commencements de ces hommes et femmes survivant avec bravoure parmi l’immensité déchiquetée des Mille-Plateaux.

 

 

Mon avis

A travers ce récit, l’auteur nous conte l’histoire d’une mythologie, la naissance d’une civilisation et de son déclin, jusqu’à un sauvetage improbable.
La mythologie imaginée par Regis Antoine Jaulin m’a donné du fil à retordre, je dois l’avouer. Car si elle s’avère bien imaginée et plutôt bien construite, j’ai eu du mal à me faire aux noms à consonnance hindou. Et oui, je ne suis pas une habituée des noms de ce genre !! J’avais donc un peu de mal à m’y retrouver au début de ma lecture.
Ce court roman nous parle des relations entre les hommes et les dieux, de l’ascendance que chacun veut avoir sur l’autre, mais c’est surtout la révolte des hommes contre les dieux qui est au centre de l’histoire.
Si ce livre a beaucoup d’atouts intéressants, je n’ai malgré tout pas réussi à être totalement transportée. Une fois les noms apréhendés, j’ai commencé à apprécier l’histoire en elle-même. J’ai trouvé orginal cette idée de création du monde. Cependant j’ai trouvé que l’univers des Dieux n’était pas abouti, qu’il manquait quelque chose pour rendre ce récit plus épique, non seulement dans les faits, mais aussi dans le ton employé. Peut-être que ce livre aurait mérité quelques pages de plus pour mieux poser l’histoire….
Concernant le style, je suis très indécise également. D’un côté, il y a ce style un peu naïf et enfantin, qui rend l’histoire très accessible et lui donne des allures de contes. Et après tout, cette écriture est bien agréable et aurait pu me séduire. Sauf que, d’un autre côté l’écriture a un air quelque peu archaïque et faussement épique qui, je trouve, dénote avec le côté naïf. Je dis faussement épique, car j’ai l’impression que l’auteur a voulu s’inspirer de célèbres récits mythologiques, mais sans aller jusqu’au bout de l’idée.

Je ne dirai pas que ce livre m’a déplu, car malgré tout j’ai aimé découvrir cet univers des Milles plateaux, je regrette juste que l’histoire, à l’origine très intéressante, n’ait pas été plus développée. Malgré les points négatifs apportés, je pense que ce livre pourrait intéresser celles et ceux qui s’intéressent aux récit mythologiques.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 thought on “Le Dit de Sargas. Régis Antoine Jaulin

Laisser un commentaire