L’héritage de tata Lucie

C’est sur les conseils d’une amie que je me suis lancée dans la lecture de  l’héritage de tata Lucie.Elle m’avait promis de la rigolade à chaque page ou presque, et moi, bah j’aime bien la rigolade ^^

 

 

Synopsis

Tata Lucie est une emmerdeuse. De son vivant ce n’était pas une sainte mais, une fois morte, elle se surpasse pour pourrir la vie de sa famille. Le testament est clair : pour toucher l’héritage, ses neveux doivent s’installer avec toute leur famille dans la maison de la défunte. Et ce n’est pas un palais ! Tata Lucie leur a réserve une autre surprise, une sorte de chasse au trésor rocambolesque, les pieds dans la boue. Bienvenue à la campagne ! C’est certain, les chers neveux ne vont pas s’ennuyer et, au coeur du Béarn, ils sont entraînés dans une aventure qu’ils ne risquent pas d’oublier…

 

 

Un livre à transmettre en héritage ou pas ?

Je sais pas vous, mais moi tous mes amis n’ont pas forcément les mêmes goûts que moi, ne rigolent pas toujours des mêmes choses, ont des passions différentes. Mais bien sûr, il me faut bien plus qu’une divergence de goût littéraire pour bannir quelqu’un de mon cercle amical.
Bref, j’ai été beaucoup moins enthousiaste que cette copine qui m’a conseillé ce livre.

 

L’histoire c’est donc celle d’un héritage qui va semer la zizanie au sein d’une famille donc chaque membre est doté d’un caractère bien spécial. En soi l’idée de départ est intéressante et tout au long du roman, les personnages se trouvent confrontés à des situations plus ou moins rocambolesques. D’autant plus rocambolesques qu’elles sont on ne peut plus réalistes : tromperies, engueulades, divergences d’opinion, personnages rencontrés plus vrais que nature… Le genre de famille que pourrait tout à fait mettre en scène Jean-Pierre Bacri.

J’ai trouvé que l’histoire et son dénouement étaient finalement assez prévisibles. Mais cele ne m’a pas dérangé plus que cela. Non, mon problème est que je n’ai pas adhéré au récit et surtout que durant ces 319 pages je n’ai du avoir que 4 ou 5 sourires. Même pas un vrai éclat de rire !! Et de ce côté-ci j’ai été vraiment très frustrée.

Et oui, je suis apparemment hermétique à l’écriture humoristique de mr Saimbert.

Et pour le coup, comme je m’attendais à rire dès les premières pages, et bien j’ai été assez frustrée durant ma lecture, me demandant à chaque fois si quelque chose m’avait échappé, si c’est moi qui avais mal choisi ma période pour lire ce roman… Nan, parce que mon premier sourire je l’ai eu vers la page 80… c’est vous dire !!

Alors, je me suis posée la question : si on ne m’avait pas présenté ce roman comme étant drôle, est-ce que je l’aurais mieux apprécié ? C’est difficile de répondre avec certitude, mais c’est probable puisque je n’aurais rien attendu de spécial quant à cette histoire.

En conclusion, ce livre ne fera pas parti du top 50 de mes lectures préférées.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 thought on “L’héritage de tata Lucie

  1. C’est clair que c’est difficile de s’entendre sur les goûts de lecture. Et parallèlement c’est super frustrant quand tu conseilles un roman à qqn et que la personne ne l’aime pas!

Laisser un commentaire