L’article où je vois rouge (et noir)

Le rouge et le Noir, roman phare de Stendhal, faisait partie des classiques que j’avais envie de lire. c’est d’ailleurs un des premiers livres que j’ai lu sur ma Kindle.

 

 

Synopsis

En 1826, dans la France de la Restauration, Julien Sorel, ambitieux jeune homme d’origine modeste, part à l’assaut de la haute société parisienne …

Soucieux de se distinguer des romans de « femmes de chambre », Stendhal nous livre un roman-chronique ancré dans la société de la Restauration. Inscrit dans une filiation romantique, Le Rouge et le Noirmanifeste aussi les ambitions d’un roman réaliste.

 

Mon avis

Et bien c’est que j’ai eu du mal à aller au bout du roman !! Parce que, qu’est-ce que j’ai pu m’ennuyer et soupirer…

Je n’ai pas du tout apprécié les personnages. A commencer par Julien Sorel qui m’a paru trop ambigü, difficile à cerner. On comprend vite que c’est un homme ambitieux, ce qui aurait pu être intéressant. Sauf que la façon dont le décrit Stendhal a plus eu le don de m’horripiler qu’autre chose. A part ça, je n’ai pas aimé non plus quand il jouait les romantiques hésitants, avec Madame de Rênal, notamment.

J’ai également eu du mal avec Mathilde qui m’a énervée à plusieurs reprises. Trop capricieuse à mon goût.

Du coup, je n’ai pas adhéré à l’histoire de Julien. Dommage car en général j’aime les livres qui font référence à l’Histoire.

 

Cette lecture revêt cependant quelques points positifs. Deux, en fait.

Le premier est le style d’écriture, que j’ai trouvé très accessible.

Le deuxième est le retournement de situation qui m’a réellement surprise. Malheureusement, je suis tellement passée à côté de l’histoire avant que cela n’a pas suffit à éveiller en moi un intérêt plus grand pour ce roman.

Je m’essaierai peut-être un jour à « La chartreuse de Parme » du même auteur. Mais pas tout de suite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “L’article où je vois rouge (et noir)

  1. Un style inégalable que celui de Stendhal !!! C’est un de mes livres préférés mais je comprends qu’on puisse s’y ennuyer. Quant à « La Chartreuse de Parme », je l’avais dévoré !

  2. Un style inégalable que celui de Stendhal !!! C’est un de mes livres préférés mais je comprends qu’on puisse s’y ennuyer. Quant à « La Chartreuse de Parme », je l’avais dévoré !

  3. Je me rappelle avoir beaucoup aime le rouge et le noir. En revanche je le rappelle aussi m’être ennuyée avec la chartreuse de parme. J’attends ton verdict.

Laisser un commentaire